Voici un article hors de l’actualité, car je termine enfin  l’essai De la culture en Amérique de Frédéric Martel et profite pour en faire une petite note afin de garder le nectar de cette lecture que j’ai quelque peu fait trainer en longueur… L’ouvrage est en effet imposant : quelques 733 pages, et regorge d’informations.

urlIl est à noter que cette grande enquête n’est déjà plus très récente (2006 pour la première édition, 2011 pour celle revue et augmentée d’une centaine de pages que j’ai eu entre les mains) mais l’analyse de l’auteur reste je pense d’actualité et permet surtout de mieux comprendre les moyens mis en œuvre pour développer et financer la culture aux USA.

Frédéric Martel a étudié non seulement les moyens de financer la culture, mais aussi essayé de mettre en lumière sa perception par les américains, la définition qu’ils ont pu lui donner au fil des décennies, loin du cliché de la culture mainstream qui satisferait tous les américains. Il contextualise beaucoup ce qui permet vraiment de découvrir un modèle, qui s’éloigne de celui que l’on connaît par les moyens proposés, mais qui est proche d’un point de vue de la politique culturelle adoptée… Bien que la question de la politique culturelle reste floue selon l’auteur du fait de la multiplication des acteurs en jeu.

Lire la suite